Les qualités indispensables d’un bon commercial

bon commercial
Accueil / Emploi/Formation / Les qualités indispensables d’un bon commercial

Publié le : 16 août 20216 mins de lecture

On ne peut s’improviser commercial. Il s’agit d’un métier à part entière qui, plus que tous les autres, exige des qualités personnelles pointues. Ce professionnel doit faire face à une concurrence de plus en plus dure et réussir à sortir son épingle du jeu. Dans cet article, vous trouverez les atouts indispensables du commercial qui viendra booster vos ventes.

Connaître les fondamentaux de la transaction commerciale

La prospection et la négociation sont les bases de toute transaction commerciale. Le commercial que vous engagez doit maitriser les techniques les plus communes et efficaces dans ces 2 domaines. Avant de l’engager, vous devez tester ses compétences en le soumettant à une petite évaluation. Vous pouvez, par exemple, lui demander de vous élaborer un plan de prospection en détails ou d’énumérer quelques objectifs pour créer une approche stratégique. Assurez-vous qu’il est suffisamment familier avec le plus grand nombre de supports de prospection possibles comme le e-mailing et les appels téléphoniques. Derrière la négociation et la prospection se dissimulent des qualités personnelles indispensables comme l’esprit de synthèse et la négociation.

Les compétences supplémentaires peuvent être acquise via un training sur mesure tel qu’une formation en closing axée sur les méthodes pour conclure une vente. Vérifiez aussi que le commercial que vous avez en face de vous est capable de s’adapter avec les technologies désormais incontournables pour réussir dans les métiers d’avenir.

À découvrir également : 5 choses à savoir sur le métier de business développer

Être naturellement sociable et empathique

Quel que soit votre secteur d’activité, vous devez pouvoir compter sur des agents commerciaux disposant des qualités personnelles nécessaires pour vendre. Si les techniques précédemment citées peuvent s’apprendre et se développer au fil du temps, ces atouts sont généralement innés et difficiles à acquérir en forçant la nature de la personne concernée. Autrement dit, on peut amener un recru à savoir conclure un deal mais lui apprendre à être empathique relève réellement du parcours du combattant. Pendant l’entretien d’embauche, le recruteur doit vérifier si le sujet en face de lui dispose de qualités d’écoute et de compréhension d’autrui. En constatant qu’il est dans une sorte d’hémorragie langagière sans donner la moindre chance à l’autre de répondre ou de communiquer son message, il y a de fortes chances que vous soyez en présence d’une personne qui n’est pas faite pour cet emploi.

Avoir confiance en soi

Pour faire carrière dans le secteur commercial et avoir une vie professionnelle sous le signe de la réussite et du progrès, le nouveau recru doit présenter un sens aiguisé de sa valeur intrinsèque. Contrairement à ce que vous pouvez penser, cela repose essentiellement sur la confiance en soi avant de nécessiter un élan vers autrui. C’est ce qui permettra au commercial de tenir face aux multiples rejets qu’il risque d’écoper avant de pouvoir finaliser une vente. Il n’est pas rare, dans ce métier, de devoir faire face à des clients arrogants et difficiles à convaincre. Dans ce cas, le professionnel doit puiser au fond de lui patience et motivation afin de mieux encadrer ce genre de profil et de le pousser à coopérer même si cela nécessite plus de temps et d’énergie. Ce sont justement ces contrariétés qui font évoluer les compétences du commercial et le rendent capable de convaincre n’importe quel type de clientèle.

Avoir un sens développé du relationnel

La qualité précédemment évoquée peut rapidement se transformer en défaut si le commercial n’a pas le sens du relationnel. Pour vendre des produits ou services, il doit instaurer un rapport de confiance avec les clients. Vous l’ignorez peut-être mais les gens dépensent plus pour des raisons émotionnelles que pour des raisons rationnelles. Et le bon moment qu’ils viennent de passer avec le commercial peut en être la cause. Tout comme la confiance en soi qui est difficile à acquérir si elle n’est pas encrée en nous, la sociabilité l’est tout autant. Pour cette raison, les ressources humaines retiennent ce critère comme primordial pour accepter un postulant pour ce type de poste. Elles évaluent les candidats sous cet angle en prêtant une attention particulière à l’interaction qu’ils ont pu avoir avec eux pendant l’entretien.

Présenter les qualités essentielles d’un fonctionnaire

Pour conclure cet article, nous avons souhaiter mettre l’accent sur l’importance des qualités requises chez un employé. Si votre commercial est un bon parleur, sociable, attentif et confiant et qu’il ne semble pas être ponctuel, vous ne pouvez pas l’amener à suivre une formation ou un coaching pour remédier à ces défauts. En d’autres termes, l’assiduité et la valeur accordée au temps sont elles aussi des qualités indéniables que vous devez retrouver chez un commercial.

Plan du site