Entreprises : 7 conseils pour mettre une démarche RSE

démarche RSE

La RSE ou Responsabilité Sociale des Entreprises est un procédé qui vise à rendre une entreprise plus responsable. Mais pour être efficace, la mise en place de la démarche RSE doit suivre un processus rigoureux. C’est le meilleur moyen d’assurer la pérennité des actions développées. Découvrez dans cet article, 7 conseils pour une bonne mise en place de la démarche RSE.

RSE : qu’est-ce que c’est ?

La RSE est définie comme étant l’ensemble des pratiques menées au sein d’une organisation ou d’une entreprise afin de répondre aux enjeux de développement durable. Elle est axée sur trois plans : économique, social et environnemental. Les entreprises qui mettent en place la RSE cherchent à avoir un impact positif sur la société, tout en étant viables économiquement. La loi PACTE de 2019 incite toutes les entreprises à mettre en place les principes de la réglementation RSE, peu importe leur taille, leur secteur d’activité et leur statut.

Mise en place d’une démarche RSE dans une entreprise

1. Nommer un responsable RSE au sein de l’entreprise

La démarche RSE s’inscrit dans un cadre précis. Alors pour que sa mise en œuvre soit efficace, elle doit être prise en charge par une ou plusieurs personnes. Il peut s’agir d’un employé désigné comme responsable RSE ou d’un salarié dont le poste n’a rien à voir avec la RSE. Le collaborateur désigné au sein de l’entreprise doit avoir des compétences managériales et des qualités relationnelles. Il est chargé de :

  • motiver les équipes ;
  • définir les indicateurs pertinents de succès, les processus de contrôle et les méthodes de mesure de la performance ;
  • superviser la mise en place des actions ;
  • suggérer les solutions de gestion et les stratégies permettant d’assurer un développement durable.

Certaines entreprises nomment plusieurs responsables RSE pour mener à bien cette politique de l’entreprise. Cependant, si vous souhaitez externaliser le déploiement de votre démarche RSE, vous avez également la possibilité de faire appel à un expert. Précisons que la personne désignée pour mettre en œuvre la démarche RSE doit se faire former au préalable.

2. Faire un état des lieux

Avant d’initier une quelconque démarche, il faut réaliser un audit détaillé. En effet, l’audit RSE est un état des lieux exhaustif qui passe par l’évaluation de la performance économique et de la performance globale de l’entreprise. Il permet de réaliser une sorte de tableaux de bordL’audit aide à déterminer si une procédure RSE a été mise en place, son mode de fonctionnement et les actions à mettre en œuvre pour l’améliorer. Cette étape vous permettra aussi d’évaluer les ressources disponibles (matérielles, financières, humaines) et de définir les enjeux stratégiques de la démarche RSE pour votre entreprise.

3. Définir un plan d’action RSE

L’établissement d’un plan d’action RSE est une étape importante pour la mise en œuvre de la démarche RSE, car il permet de définir

  • les objectifs au plan environnemental et social ;
  • les indicateurs de succès qualitatifs et quantitatifs.

Il doit aussi contenir de manière hiérarchisée les différentes actions concrètes à réaliser afin que les mesures les plus impactantes soient prioritaires.

4. Lancer un dialogue

La RSE est une démarche collaborative et par conséquent sa mise en place nécessite un dialogue entre les personnes impactées par sa réalisation. Les salariés, les clients, les fournisseurs, les dirigeants et les actionnaires doivent discuter pour exprimer ce qu’ils attendent de la RSE de l’entreprise. La RSE doit se construire et évoluer avec tous les acteurs qui interagissent avec l’entreprise.

5. Communiquer autour de la RSE

Mettre en place une démarche RSE est inutile si les personnes impliquées (les employés plus particulièrement) ne sont pas au courant de son existence. L’entreprise doit annoncer son intention de mettre en place une RSE et communiquer de manière régulière en interne et en externe sur ses valeurs et ses pratiques responsables.

6. Engager les collaborateurs dans la démarche RSE de l’entreprise

La réussite de l’implémentation d’une démarche RSE n’est possible sans l’engagement et l’implication des salariés. En réalité, le succès de cette mission dépend pour une large part de ces derniers. Il ne faut donc pas hésiter à impliquer les employés dans chaque action menée et à les sensibiliser quant à l’impact de telles mesures. Vous devez également leur faire comprendre l’importance de leur contribution dans le succès de ce processus.

7. Former les équipes aux enjeux de la démarche RSE

Peu de personnes connaissent bien les tenants et les aboutissants de la mise en place d’une démarche RSE. Or, si vous souhaitez obtenir l’engagement de vos collaborateurs dans cette démarche, vous devez veiller à ce qu’ils comprennent les enjeux qui entourent celle-ci. Pour cela, il est important de former les équipes à la RSE à travers des formations organisées en interne ou auprès de consultants extérieurs. Il existe des formations certifiantes qui renseignent sur les normes internationales en la matière comme la formation ISO 26000.

Choisir une agence de référencement pour son entreprise en 6 bons conseils
4 raisons pour lesquelles une entreprise doit avoir un site web
Import/Export : 5 conseils pour un suivi logistique efficace