Dépression : les symptômes qui doivent vous alerter

Dépression

Les émotions et la fatigue font partie de la vie de l’homme. Suite à un échec ou à un problème important, il est tout à fait normal de se sentir triste, en colère, épuisé ou dépassé par les événements. Cependant, il peut arriver que ce mal-être perdure et aboutisse sur une dépression. Touchant près d’une personne sur cinq en France, cette pathologie requiert un traitement médical adéquat. Souvent confondu avec un état de tristesse passager, la dépression peut être difficile à identifier. Qu’est-ce que la dépression nerveuse ? Quels sont les symptômes et les facteurs de risques ? Cet article fait le point.

Définitions de la dépression nerveuse

La dépression se définit comme étant un trouble mental qui se manifeste par un état dépressif permanent. Les personnes atteintes de la maladie présentent plusieurs symptômes qui affectent de manière importante leur vie quotidienne.

La dépression nerveuse ne fait pas de distinction d’âge et peut aussi bien toucher les personnes âgées que les adultes, les adolescents et même les enfants. Quelle qu’en soit sa forme, une dépression nerveuse doit amener à consulter un psychologue. On dénombre 5 formes de dépression :

  • La dépression saisonnière

Il s’agit d’un trouble qui survient chaque année à la même période. Cette forme de dépression est due à un déficit d’ensoleillement, survenant généralement entre l’automne et le printemps.

  • L’épisode dépressif

Cet état se caractérise par des symptômes dépressifs transitoires, et qui durent au moins une quinzaine de jours.

  • La dépression du post-partum

C’est une forme de dépression qui apparaît après un accouchement. Elle touche le plus souvent la mère, mais concerne également les nouveaux papas.

  • La dépression chronique

La dépression chronique est une forme de trouble permanent qui comprend des épisodes dépressifs répétés.

  • La dépression réactionnelle

Elle survient suite à une épreuve difficile telle qu’un deuil, un divorce ou encore un accident.

Quels sont les facteurs de la dépression ?

Parfois, la dépression nerveuse peut survenir à tout moment de la vie sans qu’il n’y ait de raisons apparentes. Cela s’explique notamment par une vulnérabilité biologique de la pathologie qui est liée au facteur héréditaire. En effet, les personnes ayant eu au moins un parent dépressif ont trois fois plus de risques de contracter la maladie. D’autre part, certaines catégories de personnes sont davantage sensibles à la dépression nerveuse. Il s’agit notamment des femmes, des individus de 20 à 34 ans, des personnes qui ont été victimes de violences, de ceux qui vivent seuls ou qui connaissent la précarité.

En outre, il est possible qu’un épisode dépressif soit le résultat de facteurs biologiques tels qu’un trouble de plusieurs hormones, dont la sérotonine. Les femmes sont par ailleurs susceptibles de présenter un état dépressif suite à un bouleversement hormonal important. En effet, elles sont confrontées à des symptômes accrus en période prémenstruelle, durant la grossesse ou encore après l’accouchement. La pathologie peut également être causée par des perturbations psychologiques. Enfin, il n’est pas rare que des facteurs environnementaux aboutissent sur la dépression nerveuse. Une situation stressante, la mort d’un proche, une maladie, un conflit ou la perte d’emploi en sont d’ailleurs de parfaits exemples.

Les signes avant-coureurs d’une dépression

Une baisse de moral ou une déprime passagère ne prédisent pas forcément une dépression nerveuse. Bien que certains signes permettent d’identifier la maladie, seul un diagnostic médical est en mesure de confirmer ou d’écarter la présence d’un état dépressif. Quoi qu’il en soit, il est important de consulter un professionnel sur www.hellopsy.org au moindre doute, notamment si vous ressentez l’un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Une profonde tristesse

Une personne dépressive ressent énormément de désespoir ainsi qu’une sensation de vide en permanence. Cette tristesse profonde s’accompagne souvent de pleurs, dont les motifs sont inconnus.

  • Un désintérêt total

La perte d’intérêt concerne absolument tout, que ce soit pour les activités, les proches, voire la vie en général. Les personnes concernées ne trouveront plus aucun plaisir à faire les choses qu’elles aimaient ou qui les passionnaient auparavant.

  • Une fatigue extrême et un problème de sommeil

Ceux qui souffrent d’une dépression nerveuse ont généralement du mal à s’endormir et se sentent épuisés sans aucune raison.

  • Des problèmes de poids

La dépression engendre des troubles alimentaires qui influent sur le poids de ceux qui en sont atteints. Cela peut se traduire par une perte ou une prise de poids importante.

  • Une sensation d’inutilité ou de culpabilité

Cette pathologie affecte directement le moral, et joue également sur la confiance en soi. Un individu dépressif a l’impression qu’il ne sert à rien et ressent incessamment un besoin d’isolement.

  • Des idées noires, voire suicidaires

Une dépression nerveuse peut évoluer vers des conséquences dramatiques comme les pensées suicidaires.


5 questions fréquentes sur les assurances vie
La mutuelle santé familiale, comment ça marche ?
Les effets des changements de saisons sur la peau