Savoir maigrir : détails sur le régime Cohen

régime Cohen

L’obésité et le surpoids poussent chaque année des hommes et des femmes à rechercher le régime amaigrissant idéal. Il n’est cependant pas facile de s’y retrouver, car de nombreux programmes promettent une perte de poids rapide et facile. Se distinguant des régimes minceur peu fiables, le régime Cohen évite les promesses faciles et propose un programme alimentaire moins spectaculaire que réaliste.

La nécessité d’un régime réaliste

Si de nombreuses méthodes miracles sont vendues chaque année à des personnes souhaitant perdre du poids, peu sont réellement efficaces. Et pour cause, vantant des pertes de poids impressionnantes en quelques semaines, elles consistent souvent en une diminution radicale des portions alimentaires, et un bouleversement des apports nutritifs. Si ces méthodes fonctionnent en théorie, elle sont difficilement supportables en pratique, peu conciliables avec une vie active et sociale, et parfois dangereuses si elles ne sont pas suivies avec rigueur. Jean Michel Cohen, en revanche, cherche avant tout à être réaliste en proposant son propre régime minceurcliquez ici pour le découvrir. Le docteur Cohen ne promet pas une perte de poids miraculeuse, mais raisonnable, et assure surtout un régime qui peut être suivi sur le long terme sans carences, sans renoncer à sa vie sociale, et sans ressentir la faim à chaque instant.

Le principe de ce régime

Contrairement aux régimes amaigrissants bannissant un pan entier de l’alimentation, la méthode du docteur Cohen consiste à manger de tout, mais en quantités diminuées. On bannira idéalement les aliments les plus néfastes tels que les sucreries et la nourriture de fast-food, pour privilégier des aliments sains. Viande, légumes, féculents, produits laitiers, rien n’est interdit tant que les portions sont mesurées. L’objectif est fixé par un total de calories journalières à ne pas dépasser. Celui-ci représente, selon les capacités de la personne qui suit le régime, entre 60 et 90% des apports journaliers nécessaires, et entraine donc une perte de poids raisonnable sur le moyen ou long terme. Il est possible avec cette méthode de perdre 3 à 4 kilos par mois. Comme il inclut la majorité des aliments, et permet donc des repas appétissants, apportant la satiété et compatibles avec une vie sociale, ce régime est facile à suivre durant de longues périodes, ce qui est une condition essentielle à son efficacité. De même, l’adoption progressive de meilleures habitudes alimentaires empêchera une rechute soudaine, un regain de poids rapide ou le traditionnel effet yo-yo, difficilement évitable avec les régimes trop rapides.

Le régime sur le long terme

Souhaitant apprendre à bien se nourrir et à limiter raisonnablement les portions alimentaires, le régime Cohen se veut raisonné et réaliste. Une pratique sportive sera toujours un plus, et aidera à brûler des calories. On notera aussi que ce régime n’est pas contraignant et autorise les écarts ponctuels. L’essentiel est de consommer un total de calories inférieur aux besoins journaliers (de l’ordre de 2000 kcal pour une femme et 2200 kcal pour un homme). Un régime suivi avec sérieux autorisera donc sans problème une soirée au restaurant ou une fête sans privations. La seule contrainte sera peut-être celle de devoir, dans les premiers temps, être attentif aux quantités de nourriture consommées chaque jour. Il faudra alors peser ses aliments, et les plus méticuleux équilibreront aussi leurs apports en macro-nutriments : protéines, glucides et lipides. Ces habitudes rapidement prises laisseront toutefois la place à un régime sain, recommandable à toute personne en surpoids sur le long terme, sans risque de carence et sans sensation de faim permanente. La sortie de ce régime se fera graduellement, en augmentant progressivement les quantités, et en intégrant en douceur les aliments qu’on avait alors exclus.

Dépression : les symptômes qui doivent vous alerter
5 questions fréquentes sur les assurances vie
La mutuelle santé familiale, comment ça marche ?