Réduire la consommation énergétique de son habitat en effectuant des travaux de rénovation énergétique

consommation énergétique

Pour faire des économies d’énergie dans votre maison, vous ne devez pas éteindre certains radiateurs ou régler le thermostat sur 15°. L’État vous invite à isoler votre maison et vous propose plusieurs solutions pour diminuer le coût des travaux. Confort et économies vont ainsi de pair.

L’évolution de l’isolation

Il y a 50 ans, personne ne parlait d’isoler les maisons. Ce n’est que suite aux chocs pétroliers des années 70 qu’apparaît une réglementation obligeant l’isolation des nouvelles constructions afin de consommer moins de pétrole. Quelques années plus tard, on parle de réchauffement climatique. Les normes d’isolation deviennent alors plus strictes car, s’il faut rejeter moins de gaz toxique dans l’atmosphère, il faut brûler moins d’énergies fossiles et donc isoler davantage.

Mais il reste le problème des bâtiments existants. Des réglementations thermiques voient le jour précisant les normes à respecter en cas de rénovations, afin d’améliorer les performances thermiques du bâtiment. Et pour inciter la population aux travaux énergétiques, différentes aides financières sont prévues, notamment un emprunt sans intérêt, une TVA réduite, une prime énergie, etc. Vous trouverez ici la liste complète des aides ainsi que différents conseils pour faire des économies d’énergie.

Planifier correctement ses travaux de rénovation énergétique

Voici quelques chiffres qui vous feront comprendre quels sont les eco travaux auxquels donner la priorité. Ces chiffres indiquent le pourcentage de déperditions de chaleur en différents points du bâtiment :

  • La toiture : 30 %
  • Les murs : 25 %
  • Les cheminées et points de renouvellement de l’air : 20 %
  • Les portes et fenêtres : 15 %
  • Les planchers bas : 10 %.

Comme vous le voyez, l’isolation de la toiture est essentielle. Si vous commencez par poser du double vitrage, la chaleur ne sortira plus par les fenêtres mais elle s’échappera malgré tout par le toit. Si vos combles sont perdus, l’isolation ne vous coûte rien car elle est entièrement financée grâce au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie.

Le top des économies d’énergie

Quand la rénovation énergétique du bâtiment est terminée, vous pouvez aussi vérifier si votre chaudière n’est pas trop énergivore. Si c’est le cas, il est avantageux pour vous de la remplacer par une chaudière plus économique et plus écologique comme par exemple la chaudière à condensation, la chaudière à pellets ou même une pompe à chaleur

Vous pouvez profiter de la présence du chauffagiste agréé pour réaliser le calorifugeage les tuyaux d’eau chaude alimentant vos radiateurs et ceux distribuant l’eau sanitaire. Comme ce travail ne vous coûte rien non plus, pourquoi y renoncer ? Grâce à tous ces travaux, votre maison est parfaitement isolée. Vous n’avez plus qu’à apprécier votre nouveau confort et à planifier d’autres beaux projets.


Les erreurs à ne pas commettre si vous changez vos fenêtres
Location meublée ou SCPI : quel est bon choix ?
3 erreurs à éviter en construisant votre maison