Que faut-il savoir avant d’acheter un quad ?

Quad
Accueil / Automobile/Moto/Mécanique / Que faut-il savoir avant d’acheter un quad ?

Publié le : 09 juin 20216 mins de lecture

Au départ, le quad était réservé pour le sport et le tout-terrain. Aujourd’hui, il connaît un franc succès en tant que véhicule de travail agricole et de loisir. Peu importe votre raison de circuler, si vous êtes débutant et que vous désirez acquérir votre premier engin, plusieurs points doivent être pris en compte. Après tout, l’achat d’un tel véhicule doit être sérieusement bien pensé.

Quels équipements sont indispensables pour rouler en toute sécurité ?

Que vous soyez un professionnel (travaillant notamment dans le secteur agricole) ou encore un particulier (pour un but récréatif ou sportif), circuler avec un tel engin demande d’être parfaitement équipé. Effectivement, pour être en règle, vous devez avoir certains accessoires de quad :

  • Un casque : le conducteur et le passager doivent porter un casque homologué qui porte une étiquette NF ou encore ECE. Afin d’éviter une perte de 3 points de votre permis et une amende, votre casque doit être bien attaché.
  • Des gants : obligatoires aussi bien pour le conducteur que pour le passager, ils doivent être homologués CE. En cas de non-port, vous risquez une amende.
  • Un gilet de haute visibilité : rangé dans le quad ou encore porté, il vous permet d’être visible des automobilistes en cas d’arrêt d’urgence. Tout comme les autres équipements, il doit être homologué CE.

Bien connaître l’utilisation de l’engin

Avant de vous lancer dans l’achat d’un tel ou tel quad, il est primordial de définir l’usage que vous allez en faire pour connaître le type quadricycle le plus adapté à vos besoins :

  • Si vous comptez participer à des compétitions, le quad sportif est le choix idéal. Il est identifiable grâce à sa carrosserie ainsi que son look assez original.
  • Grâce à ses pneus et ses suspensions, le quad routier est idéal afin de conduire sur la route. Néanmoins, peu de fabricants conçoivent ce genre d’engin, car il est moins polyvalent.
  • Si vous aimez faire des promenades avec un passager, un quad pour loisirs sera alors la bonne option.
  • Pour un quad tout terrain, optez pour un modèle baroudeur. Pour les quadricycles, un tel véhicule est identique à un 4×4. Il est facilement identifiable grâce à sa carrosserie de forme rectangulaire, ses porte-bagages à l’avant et à l’arrière, ainsi que sa marche arrière.
  • Le quad utilitaire est réservé pour une exploitation forestière ou agricole. Il dispose d’une boule d’attelage très pratique pour une telle utilisation.

Un quad homologué ou non : lequel choisir ?

Si vous désirez rouler sur une voie publique, il va vous falloir un quad homologué. Cependant, afin que votre modèle soit homologué, il doit respecter certaines règles :

  • Une puissance aux roues arrière de 20 CV maximum
  • Un poids à vide de moins de 550 kg
  • Une fabrication équipée de plaque d’immatriculation, de clignotants, de phares, de compteur et de freinage aux pieds avant et arrière
  • Le conducteur doit aussi être titulaire d’un permis AM, A1, A2 et B afin de pouvoir piloter un quad homologué.

Si vous prévoyez piloter sur un terrain privé, un quad non homologué pourra faire l’affaire. Ainsi, votre véhicule n’aura ni carte grise ni immatriculation. Il est cependant indispensable de le déclarer afin d’acquérir un numéro d’identification.

Qu’en est-il des quads d’occasion ?

Le plus souvent, les quads neufs sont commercialisés à des tarifs très onéreux. Ceci étant dit, afin de réaliser des économies, vous avez la possibilité d’acheter un quadricycle d’occasion auprès d’un garage spécialiste. Vous pouvez même y acheter des pièces de qualité comme des châssis, des moteurs, des fourches ou des jantes pour votre quad. Cependant, des instructions sont de rigueur pour ne pas faire un mauvais choix. Vous ne devez pas vous précipiter et réalisez un contrôle rigoureux de l’engin afin de savoir s’il est toujours en bon état : pot, pneus, disques, plaquettes, chaîne, phares, carrosserie, commandes électriques, batteries… Activez également le contact et écoutez bien : vous devez déceler le moindre bruit suspect. Sachez que vous pouvez questionner le vendeur et à lui demander les factures des réparations. Vous ne devez pas quitter le lieu d’achat sans avoir personnellement testé le quad. Pendant cet essai, restez attentif aux éventuels comportements du bolide : le confort, la direction, le freinage, la puissance, mais aussi aux sensations qu’il vous donne.

Lorsque l’état du quadricycle est satisfaisant, vous devez ensuite réaliser les démarches administratives de votre achat. Ainsi, le vendeur vous montre ses pièces d’identité et vous fournit les éléments suivants :

  • Un certificat de conformité européen
  • Un exemplaire du certificat de cession
  • Le certificat d’immatriculation de l’engin avec la notation « Vendu le »
  • Le certificat de non-gage

Vous avez la possibilité de demander le livret du contrôle technique ainsi que les factures. Bien évidemment, aucun jeu de clé du bolide ne doit rester en possession du vendeur. Les nouveaux conducteurs devront ensuite réaliser une carte grise à leur nom et à choisir une assurance compatible avec leur engin.

Plan du site