Les vertus de la musique : se relaxer grâce à la sophrologie

Se relaxer grâce à la sophrologie
Accueil / Santé/Beauté / Les vertus de la musique : se relaxer grâce à la sophrologie

Publié le : 18 septembre 20195 mins de lecture

Depuis plusieurs années maintenant, la sophrologie connaît un regain d’intérêt, essentiellement chez les personnes qui souhaitent s’offrir une parenthèse de détente pour ainsi se déconnecter de la vie de tous les jours qui est parfois jalonnée de stress. Bien qu’il existe aujourd’hui tout un éventail de techniques de relaxation, force est d’admettre que les vertus de la musique, aussi bien sur l’esprit que sur le corps, ne sont plus à démontrer. Il est dans ce cas normal s’il constitue aujourd’hui un véritable pilier de ladite sophrologie.

Sophrologie : de quoi parle-t-on exactement ?

La sophrologie s’agit d’une technique de relaxation qui fut créée en 1960 par un neurologue colombien connu sous le nom d’Alfonso Caycedo. D’un point de vue étymologique, le terme sophrologie veut dire « science de la conscience ». Plus concrètement, cette discipline synthétise différentes méthodes visant à développer et harmoniser la conscience.

Par son biais, on prend conscience de ce que l’on est réellement en équilibrant à la fois la perception de son corps, ses pensées, ses tensions, ses émotions, son énergie vitale…, et ce en se basant principalement sur ses capacités ainsi que ses valeurs. De la sorte, on peut facilement accéder à la connaissance de soi-même et surtout à l’état de sérénité. Autrement dit, en sophrologie relaxation, on apprend de surcroît à bien respirer, à relâcher son corps, à éliminer les tensions musculaires, mais également à optimiser ses modes de relations avec autrui et avec l’environnement et l’univers.

Une fois relaxé, le corps contribue ensuite au relâchement du mental de manière à ce qu’on puisse se libérer des pensées négatives, des stress, des peurs, etc. La valeur ajoutée d’une telle méthode de relaxation dynamique réside dans le fait qu’elle est accessible à tous. D’ailleurs, c’est une technique indolore, douce et sans danger. Pour de plus amples détails, il suffit de se rendre directement sur ce site.

À découvrir également : Le Yoga et ses bienfaits sur la santé

Sophrologie : quand la musique devient source de relaxation

On sait tous à quel point la musique peut agir instantanément sur l’humeur d’un individu et induit par conséquent une attitude plus positive. Bien sûr, « la musique adoucit les mœurs ». Rien que par son biais, un peut très bien profiter d’un moment de relaxation intense sans qu’on ait à recourir à des techniques basées sur la médecine douce ou la psychologie. De par ses vertus indéniables, la musique s’est rapidement fait une place en sophrologie. Allier musique et sophrologie, c’est profiter d’une technique de relaxation aux vertus non négligeables. À noter que si la visualisation et la respiration profonde fonctionnent sur certaines personnes, elles ne le sont certainement pas sur d’autres. Lorsqu’une personne ne parvient alors pas à accéder à son semi-conscient, elle a tout intérêt de miser sur la musicothérapie pour se vider facilement l’esprit et bien sûr pour se détendre intensément.

Quel genre de musique utiliser en sophrologie relaxante ?

Afin qu’on puisse profiter des bienfaits de la sophrologie, le choix du genre musical à utiliser, le cas échéant, durant la séance s’avère déterminant. À noter que ce choix va grandement dépendre ce qui convient réellement à la personne, mais surtout de la finalité de la séance. Bien sûr, on n’aura logiquement pas le même fond sonore lorsqu’on souhaite se déstresser, se relaxer, préparer à l’accouchement, trouver le sommeil, retrouver son équilibre émotionnel, rebondir après un échec… Ainsi, pour dénicher la « playlist » idéale, on peut très bien accéder à de nombreux répertoires musicaux proposés par les sophrologues en ligne, ou visiter directement les plateformes musicales comme Deezer, YouTube, etc.

Plan du site