Les erreurs à ne pas commettre en aménageant sa terrasse

terrasse

La terrasse fait partie des éléments phares du jardin. Cette pièce à part entière mérite d’être aménagée avec goût et soin à l’instar des autres pièces de la maison. Il faut se poser les bonnes questions pour ne pas commettre d’erreurs irréversibles. Tout doit être étudié à la loupe : choix des revêtements, des couleurs et du mobilier, circulation dans l’espace, végétation ou rénovation pour mener ce projet à terme. Découvrez les erreurs à éviter pour aménager la terrasse correctement.

Choisir des matériaux non adaptés à la terrasse

Les revêtements de sols se déclinent en plusieurs matières et coloris. Avant de vous lancer, il vous faut savoir que ces derniers doivent être compatibles à votre espace outdoor. Par exemple, si vous voulez apporter un peu de chaleur, une terrasse en bois composite est conseillée. La terrasse composite mérite un traitement spécial pour qu’elle soit pérenne et dure dans le temps. Quant au carrelage, celui-ci doit être ingélif pour résister aux températures négatives et éloigner les éventuelles fissures qui peuvent apparaître au fil du temps. Le choix du mobilier doit être en fonction de l’ombre, de l’orientation et de l’ensoleillement de la terrasse. Négliger ses matériaux signifie compromettre leur résistance. D’autant plus que si vous avez une petite terrasse, il sera impossible de mettre tous vos meubles à l’abri. Il est préférable d’orienter son choix vers des matériaux résistants et durables dédiés aux terrasses.

Omettre de consulter la législation de sa ville

Certains locataires ou propriétaires ne se préoccupent pas de la règlementation en vigueur, car ils pensent être dans leurs bons droits. Mettre en place un abri, une cabane ou une pergola fait l’objet de certaines règles et ne pas s’en soucier avant de commencer les travaux est une erreur fondamentale. Cela peut arriver particulièrement si votre entourage ne se gêne pas de prévenir la mairie ou la copropriété pour la modification de votre paysage. En amont de votre projet, vous devez consulter l’autorité compétente afin d’obtenir son approbation. Vous devez vous rendre chez la mairie pour voir ce que vous pouvez faire ou pas… Même si les modifications restent invisibles, vous devez informer la copropriété pour éviter de tout démonter ultérieurement. N’oubliez pas que les sols comme les murs ne sont pas vos propriétés, ceux-ci appartiennent au bâti.

Oublier les rangements pour sa terrasse

Des mètres carrés en plus, qui n’en rêve pas ! Ils sont indispensables pour ranger les accessoires qui traînent un peu partout. Il faut les dégager et les ranger afin d’éliminer les obstacles qui peuvent entraîner des chutes. Pour cela, il n’y a rien de tel que des rangements pour terrasse. Chaque meuble de rangement prend place en fonction de la configuration de la surface. Pour une terrasse de grande taille, le choix vous incombe entre un coffre XXL, une cabane ou un salon de jardin à double fonction. Quant à la petite terrasse, le meuble haut de type armoire de jardin se fixe contre un mur. Pour plus de fonctionnalités, des meubles escamotables feront l’affaire : table basse à roulettes qui se déplace partout, banc de jardin avec rangements, banc pourvu d’un coffre.

Entamer des travaux sur la terrasse sans contrôler l’étanchéité

Attention à l’étanchéité de votre terrasse ! Non étanche, celle-ci pourra causer des dégâts si elle n’est pas réalisée dans les règles de l’art. Le premier risque est de démonter le tout en vue de revoir l’étanchéité et de visualiser les dommages chez le voisinage. Vous devez vous assurer que les planchers sont bien sains. Il vous suffit d’aller chez vos voisins du dessous pour leur demander si votre terrasse n’est pas sujette aux fuites fréquentes et de les prévenir des tâches à venir. Le coût des travaux y afférent relève de la copropriété, étant donné qu’à l’instar des murs, les sols font partie intégrante de la maison, du bâti plus précisément. Cette option apporte une meilleure isolation de la terrasse, arrête les moisissures causées par la stagnation d’eau et réduit l’apparition des champignons.

Ne pas penser à l’éclairage de sa terrasse

Il n’y a rien de plus agréable que de passer ses soirées d’été sur sa terrasse, entouré de ses amis ou de sa famille. C’est la raison pour laquelle il faut s’attarder sur l’éclairage de celle-ci. La terrasse se doit d’être bien éclairée à la nuit tombée pour éviter les problèmes de chutes… Il est important d’avoir suffisamment de lumière à côté du salon de jardin, du coin repas, de l’espace détente pour marcher librement sans tâtonner. Un bon éclairage délimite également les espaces. Le but étant de bien déceler les contours existants : utilisez des spots lumineux pour éclairer le périmètre de votre terrasse, éclairez le chemin avec des lanternes, par exemple. Les lampadaires, quant à eux, trouveront leur place dans les espaces à vivre. En plus d’être esthétiques, les éclairages sont aussi pratiques. Qui plus est, ils diffusent une atmosphère très agréable et paisible.

Les erreurs à ne pas commettre si vous changez vos fenêtres
Location meublée ou SCPI : quel est bon choix ?
3 erreurs à éviter en construisant votre maison