Les différents métiers de la petite enfance

petite enfance

S’occuper des bébés et des enfants est la chose la plus difficile, mais également la plus agréable à faire. Voir ces enfants évolués est la plus belle réussite d’un responsable de la petite enfance. Plusieurs métiers reliés à ce domaine existent, découvrez la majorité d’entre eux.

Educateur de jeunes enfants

Ce métier est le plus connu dans le cadre de la petite enfance. Les éducateurs (ou éducatrices) des jeunes enfants sont ce que tout le monde appelle « maitresse » ou « maitre ». Ils enseignent les classes primaires et préscolaires. Ce métier ne demande pas spécialement un CAP petite enfance mais nécessite par contre un DEEJE ou diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants. Beaucoup appréhendent ce travail du fait que les gens le considèrent comme difficile. Certes, inculquer les bases de l’éducation à un enfant n’est pas très facile, mais la réussite de ce dernier représente la fierté du maître ou de la maîtresse. La formation pour devenir éducateur (ou éducatrice) de la petite enfance dure trois ans, avec quinze mois de stage appliqué. Par ailleurs, les personnes qui désirent intégrer cette profession doivent faire preuve de patience de tenue et de motivation.

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture est à la fois un personnel sanitaire, un responsable du bébé et un éducateur. En général, le milieu professionnel dans lequel ce professionnel évolue est le centre hospitalier. À la différence des pédiatres et des sages infirmières, elle ne soigne pas et n’examine pas le bébé mais elle prend soin de ce dernier dès sa naissance. Ses principales fonctions consistent à laver le bébé, à changer ses couches et à lui apprendre à prendre son biberon. Avec ces soins détaillés, l’auxiliaire de puériculture est la plus proche du bébé, à part ses parents. Parfois, ce professionnel s’occupe aussi des enfants en bas âge et des nouveau-nés dans une crèche. Dans ce cas, son rôle consiste aussi à stimuler l’éveil intellectuel des enfants. Le seul diplôme requis pour ce métier est le DEAP (diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture). En revanche, l’exercice de cette fonction exige une aptitude professionnelle qui s’obtient après avoir effectué 3 ans (au total) d’études théoriques et cliniques, de formation en IFAP (institut de formation d’auxiliaire de puériculture) et de stage.

Assistante maternelle

Prendre en charge et accueillir un enfant (ou plusieurs) avec l’accord de ses parents est le principal rôle joué par une assistante maternelle. Cette dernière garde l’enfant chez elles pendant que la mère et le père partent au travail. La garde peut pareillement s’effectuer au domicile des parents de l’enfant. L’assistante prend soin de l’enfant, l’éduque, lui donne ses repas et effectue un travail d’éveil. Jouer avec les enfants et leur apprendre les bonnes manières est inclus dans ses responsabilités. Pour pouvoir exercer ce métier, l’assistante maternelle doit posséder son propre local, et surtout avoir de l’expérience. Par ailleurs, elle doit réussir à obtenir un agrément officiel valable durant 5 ans auprès de la PMI (protection maternelle et infantile). Une formation de 80 heures avant l’accueil de tout enfant, et encore 40 heures en cours d’emploi est obligatoire. Cette dernière peut faire exemption de la formation susmentionnée si elle possède un certificat d’aptitude (CAP) petite enfance.

Animateur de club de vacances

Les animateurs jouent avec les enfants dans les clubs, dans les parcs, à la plage, ou dans les camps et en colonie de vacances. L’organisation des différentes activités requiert beaucoup de créativités et d’animations puisque tout doit intéresser les petits et les éduquer. Les personnes qui prétendent à exercer ce métier doivent être titulaires d’un certificat d’aptitude professionnelle de petite enfance. L’autre alternative est de suivre les formations équivalentes comme :

  • la formation d’animateur d’activités et de vie quotidienne, niveau bac ;
  • la formation d’animateur ou éducateur sportif, niveau bac + 1 ;
  • la formation d’animation gestion de projets dans le secteur sportif ;
  • la formation pour obtenir une licence professionnelle tourisme et loisirs sportifs – TLS ;
  • la formation pour avoir une licence professionnelle métiers de la forme.

Agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM)

Ce travail consiste à accueillir des enfants en bas âge avec leurs parents afin de les aider durant la période de la rentrée à la maternelle. Un ATSEM doit ainsi gagner la confiance des parents et bien prendre en charge l‘enfant en veillant à ce que tout se déroule très bien. Ce professionnel doit être en mesure de consoler le petit et de le câliner si nécessaire. L’accès à ce poste, même pour les personnes qui envisagent une reconversion professionnelle, peut se faire par voie de concours externe, accessible avec le CAP AEPE (ex CAP petite enfance). Un concours interne est aussi ouvert aux fonctionnaires et aux agents des collectivités territoriales des établissements publics qui en dépendent, justifiant d’une expérience professionnelle de 2 ans minimum auprès de jeunes enfants.

Se former dans le graphisme : les logiciels à maitriser absolument !
Comment booster les performances de vos équipes commerciales en B2B ?
S’expatrier pour booster sa carrière, bonne ou mauvaise idée ?