Le Pôle de compétitivité i-Trans rejoint Transalley

i-Trans
Accueil / Economie/Business / Le Pôle de compétitivité i-Trans rejoint Transalley

Publié le : 13 avril 20153 mins de lecture

Le 30 avril, l’association Transports Terrestres Promotion, qui porte le pôle de compétitivité à vocation mondiale i-Trans déménage et rejoint Transalley, le Technopôle des mobilités durables et innovantes.

En attendant de s’installer dans des bâtiments flambant neufs fin 2014/début 2015, l’association TTP emmène donc avec elle le pôle i-Trans qu’elle porte depuis 2005, le Pôle d’Excellence Ferroviaire Régional qu’elle porte depuis décembre 2012 et Railenium, l’Institut de Recherche Technologique sur les infrastructures ferroviaires qu’elle héberge depuis janvier 2012. Ils rejoignent donc l’AIF (Association des Industries Ferroviaires du Nord-Pas de Calais) et le Pôle Automobile Nord-Pas de Calais sur 800 m2 de bureaux provisoires, implantés dans le prolongement du campus de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (UVHC).

Une implantation idéale au cœur de Transalley (projet labellisé i-Trans en 2009) qui réunit en un seul et même lieu, entreprises innovantes, centres de recherche et de formation, institutions et opérateurs de la mobilité durable. Niché au cœur d’un territoire regroupant de grands acteurs industriels (ALSTOM, Bombardier…) et scientifiques (UVHC, CISIT…) Transalley met à disposition de ses résidents la force d’un cluster industriel et scientifique de niveau international et des ressources de premier rang pour développer leurs technologies et leurs innovations ; à l’échelle locale, nationale et internationale.

A propos d’i-Trans
i-TRANS, labellisé « pôle de compétitivité à vocation mondiale » dès 2005 et évalué comme « très performant » en 2012, a acquis une légitimité nationale sur son cœur de métier : une vision intégrative du développement des systèmes de transports terrestres, fondée notamment sur une expertise reconnue en matière de transport ferroviaire, en fédérant la plupart des acteurs du secteur en France.
Il a ainsi pu faire émerger le projet, et accompagner la création de RAILENIUM, Institut de Recherche Technologique (IRT) sur les infrastructures ferroviaires ; le seul IRT dans le domaine des transports terrestres.
Dans son nouveau contrat de performance 2013-2018, I-TRANS confirme 5 axes d’innovation (efficacité énergétique, impacts environnementaux, performance & fiabilité, design, sécurité et sûreté de fonctionnement) et son souhait d’initier de nouvelles collaborations avec d’autres clusters français, comme il vient de le faire avec Mecateamcluster, ou européens. Depuis sa création, i-Trans a labellisé 173 projets pour un montant total de 1 milliard d’euros.

À découvrir également : Ajir, une fondation pour soutenir les initiatives des jeunes en Nord-Pas de Calais

Plan du site