Isolation thermique : comment isoler gratuitement des combles perdus ou aménagés ?

comment isoler gratuitement des combles

Rénover ses combles est le meilleur moyen de réduire les déperditions de chaleur au sein de votre foyer et de rendre celui-ci bien plus confortable par la même occasion. Une rénovation thermique peut d’ailleurs être assez vite rentabilisée grâce aux importantes économies qu’elle permet. De plus, diverses aides financières peuvent vous être accordées pour vos travaux, en fonction de la nature de vos combles.

Savoir si vos combles sont perdus ou aménageables

Isoler ses combles gratuitement n’est possible que si vous possédez des combles perdus. Les combles aménageables permettent cependant d’obtenir des aides partielles importantes. Pour savoir si vos combles sont perdus ou aménageables, référez-vous aux critères suivants : des combles sont considérés comme perdus si la pente de votre toiture est inférieure à 30 degrés ou si leur hauteur moyenne est inférieure à 180 centimètres. Ils sont également perdus si leur aménagement est rendu impossible du fait de leur inaccessibilité, ou de charpentes encombrant leur espace. Si vous combles correspondent à l’un de ces critères, ils sont donc des combles perdus et peuvent être isolés gratuitement. Autrement, ils seront considérés comme des combles aménageables. Pour en savoir plus sur l’isolation des combles perduscliquez ici.

Isoler sa toiture gratuitement

Il faut remplir d’autres conditions pour bénéficier d’une isolation des combles perdus gratuite. Premièrement, il est impératif que l’habitation concernée soit votre résidence principale, ou qu’elle soit louée comme telle. Elle ne doit pas posséder une isolation des combles de moins de 15 ans. Il faut aussi qu’elle se situe dans les zones H1 et H2, c’est-à-dire en France métropolitaine, mais pas dans un département du pourtour méditerranéen, Corse comprise. Enfin, puisque cette offre de gratuité est réservée aux foyers modestes en premier lieu, vous ne devrez pas dépasser un certain plafond de revenus annuels, revu chaque année et calculé en fonction de la composition de votre foyer et de votre lieu de résidence. A titre d’exemple, ce plafond est d’environ 30 000 euros pour une famille de quatre personnes vivant en région parisienne. Notez que de nombreux sites de professionnels de l’isolation thermique vous proposent de tester en quelques minutes, gratuitement et sans engagement, votre éligibilité à une isolation gratuite.

Bénéficier d’aides financières partielles

Si vous ne remplissez pas les précédentes conditions, ou si vos combles ne sont pas considérés comme perdus, vous pouvez tout de même disposer d’aides pour financer l’isolation des combles aménagés de votre maison. Bien que soumises elles-mêmes à conditions, ces aides, partielles mais néanmoins importantes, sont plus facilement accessibles. Parmi elles, on compte l’éco-PTZ, permettant d’emprunter 30 000 euros sur 15 ans à taux zéro. Le crédit d’impôt vous autorise à déduire 30 % du coût de vos travaux de vote déclaration de revenus. Enfin, on peut citer l’Agence Nationale pour l’Habitat, qui peut vous verser des subventions couvrant plus de la moitié du coût de votre rénovation. Il est donc utile de vous renseigner sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre avant tout projet de travaux.

Les erreurs à ne pas commettre si vous changez vos fenêtres
Location meublée ou SCPI : quel est bon choix ?
3 erreurs à éviter en construisant votre maison