Expatriation : conseils pour bien préparer votre déménagement à l’étranger avec votre famille

Partir à l’étranger avec votre famille n’est pas seulement une chance pour vous de faire avancer votre carrière, c’est aussi une chance pour toute la famille d’apprendre et de s’épanouir dans un nouvel environnement. Assurez-vous que la réinstallation de votre famille est une expérience positive pour vous, votre partenaire et vos enfants. S’installer dans un nouveau pays, comme la vie elle-même, n’est jamais sans inconvénients. Il faut faire face à la bureaucratie, aux nouvelles lois, aux différentes coutumes, aux langues locales et aux bizarreries culturelles à interpréter. Pour certains, cela fait partie de l’installation à l’étranger avec votre famille. Pour d’autres, c’est une source de stress. Et pour presque tout le monde, c’est une transition émotionnelle à laquelle il faut du temps pour s’adapter.

Un déménagement peut être une expérience traumatisante pour toute famille, quelle qu’en soit la raison, qu’elle soit positive ou négative. Même si la recherche d’un nouveau domicile à l’étranger s’est déroulée sans problème, votre famille aura des soucis immatériels avant le départ. Déménager signifie presque toujours laisser quelque chose derrière soi, que ce soit des souvenirs, des proches, de la famille ou des amis. Nos conseils peuvent vous aider à faire en sorte que votre expérience de déménagement soit positive, permettant ainsi à votre famille de se concentrer sur la création de nouveaux souvenirs dans leur nouveau foyer. Que vous soyez un nomade chevronné à la recherche du dernier repère à l’étranger, un débutant intrépide ou un employé réticent à être transféré dans un bureau satellite, tous, y compris la famille qui vous accompagne, doivent se frayer un chemin dans le labyrinthe du déménagement. Et trouver le bon endroit pour vivre est la clé du succès.

Conseils d’adaptation

La recherche et la préparation avant le départ sont essentielles, tout comme un plan précis une fois arrivés là-bas. Par exemple, si vous pouvez remplir des documents avant de partir, faites-le ! Le fait d’entendre et d’apprendre de l’expérience des autres expatriés peut également aider à clarifier les choses et à apaiser les inquiétudes immédiates. Quelques unités de recherche ont développé des systèmes de classement pour ce qu’elles appellent l’habitabilité dans une ville. Leurs indicateurs de qualité de vie comprennent la sécurité publique, la qualité de l’éducation, les transports publics, la disponibilité des logements, l’environnement naturel et les installations de loisirs. Les classements les plus connus en matière de qualité de vie tiennent également compte de la facilité à s’installer en ville en tant que personne ne parlant pas nécessairement la langue locale.

Déterminez votre qualité de vie

Les recherches préalables couvrent une véritable liste de choses à penser ; prenez cette étape au sérieux afin de pouvoir vous lancer dans votre nouveau foyer. Il y a le caractère abordable de votre nouveau lieu de résidence ; vous devrez tenir compte des salaires, du coût du logement, des services publics, des dépenses du ménage, des transports, des impôts et de la scolarité. Il s’agit également de déterminer sa propre qualité de vie. Il est important de trouver un emploi qui soit facilement interchangeable et qui s’intègre dans une vie familiale équilibrée. La localisation des services d’assistance de base, comme l’ouverture d’un compte bancaire ou l’achat d’une carte SIM, est également essentielle. N’oubliez pas non plus les choses que l’argent ne peut pas acheter. Cherchez la communauté locale de votre confession si vous êtes pratiquant, par exemple. La proximité d’une mosquée pendant le Ramadan, d’une église pendant les vacances de Noël ou d’événements publics pendant le Nouvel An chinois peut aider toute la famille à s’adapter.

Souciez-vous du bien-être de l’ensemble de la famille

Chaque année, le géant bancaire mondial HSBC utilise son enquête Expat Explorer pour approfondir le mental des expatriés. Chaque année, ils découvrent que des enfants heureux font la réussite d’un déménagement à l’étranger. Qu’il s’agisse de placer les enfants dans une école de qualité ou d’avoir la possibilité de leur apporter un soutien financier à long terme, les besoins de vos enfants jouent un rôle majeur dans l’expérience d’expatriation de la famille. Les familles d’expatriés ont beaucoup de choix lorsqu’il s’agit de trouver une école pour leurs enfants dans un nouveau pays, qu’il s’agisse d’une école locale ou internationale. Logiquement, il s’ensuit que si une relocalisation positive de la famille d’un expatrié doit tenir compte de la proximité d’une bonne école, alors par extension, trouver un bon endroit pour vivre est une priorité.

Préparez vos enfants au déménagement

Quelle que soit l’étape de votre déménagement à l’étranger avec votre famille, elle est particulièrement émouvante et pénible pour les enfants. Les plus jeunes, en particulier, peuvent se sentir désorientés par ce grand changement. Les adultes ont tendance à se concentrer sur les aspects pratiques du déménagement ; les enfants sont plus susceptibles de se concentrer sur les pertes qu’entraînera le déménagement. Chaque famille est différente ; certains enfants peuvent prendre le mouvement à bras le corps, tandis que d’autres s’inquiètent de se faire de nouveaux amis. Les réactions peuvent varier considérablement en fonction de l’âge et de la personnalité, mais l’important est de communiquer en tant que cellule familiale, en apportant du réconfort là où c’est nécessaire. Parlez à vos enfants dès le début du déménagement, ce qui leur permettra de s’adapter à l’idée et de discuter de leurs préoccupations. Reconnaître l’importance du déménagement et les aider à en comprendre les raisons. Leur assurer une place dans une école qui suit un programme d’études internationale comme le programme primaire international ou le baccalauréat international pourrait faciliter leur transition. N’oubliez pas de prévoir du temps pour dire au revoir à votre domicile actuel. Organisez une fête de départ pour vos enfants et leurs amis. Passez une journée à visiter vos endroits préférés avant de partir. Elles permettent de tourner la page avant le grand jour, afin que vous puissiez passer à autre chose et vous concentrer sur l’avenir.

Jouez la sécurité

La sûreté et la sécurité sont une autre considération vitale pour les familles. Votre maison est peut-être votre château, mais vous ne voulez pas avoir peur de vous aventurer au-delà du pont-levis. Le taux de criminalité est généralement plus faible dans les quartiers périphériques et les quartiers plus riches, ou les animaux domestiques ont plus de place pour courir dans le jardin. Cependant, les emplacements plus suburbains ont généralement un prix. Trouver un endroit pour vivre dans le bon quartier est un exercice de patience. C’est aussi un investissement en temps que beaucoup de gens n’ont tout simplement pas à leur arrivée.  Les services varient selon les pays, mais de nombreux sites immobiliers disposent de moteurs de recherches qui vous permettent de personnaliser votre recherche de logement. Avec les bonnes préparations avant le déménagement et le soutien des agents de relocalisation, la plupart des expatriés s’installent bien pendant leur première année ; la majorité d’entre eux vivent ensuite une expérience très enrichissante. Mais on ne saurait trop insister sur l’importance de trouver le bon endroit pour vivre dans le bon quartier.

N’oubliez pas le bon côté des choses

Même si le fait de partir à l’étranger avec votre famille peut sembler être un nuage noir pour les plus jeunes membres de la famille, rappelez-leur qu’avec le changement vient un nouveau départ. Donnez à vos enfants l’envie de participer à de nouvelles activités passionnantes et de se faire de nouveaux amis dans l’endroit où vous vous installez. Cela est particulièrement important si votre enfant a été victime de harcèlement ou a eu des difficultés à s’intégrer dans votre lieu de résidence actuel. Les nouvelles écoles et les nouveaux amis offrent à votre enfant la possibilité d’être lui-même dès le départ ; il peut trouver un nouveau groupe social plus intéressant dès le premier jour. Et surtout, ils auront toujours leur famille à leurs côtés pour observer les fêtes les plus importantes comme le Nouvel An chinois ou le Ramadan.

Faites participer la famille

Aidez à réduire l’anxiété liée au déménagement en faisant participer chaque membre de la famille à l’emballage de ses propres biens. Même si cela peut sembler insignifiant pour un adulte, le fait de laisser vos enfants prendre de petites décisions les aide à se sentir en contrôle et à prendre part au mouvement. Les enfants plus jeunes peuvent être désemparés en voyant tous leurs jouets et leurs biens leur être enlevés ; assurez-vous de leur expliquer qu’ils viennent d’être transférés dans leur nouvelle chambre. Lorsque vous préparez vos sacs de survie pour le déménagement, demandez à vos enfants de préparer leurs trois essentiels de l’île déserte pour les divertir pendant le voyage ou en attendant la livraison du reste de leurs affaires. Si vous déménagez à l’étranger avec des animaux, faites participer la famille à la recherche de tout ce dont elle aura besoin dans la nouvelle maison.

Faites de votre nouvelle maison un foyer

Lorsque vous arrivez enfin à votre destination, vous pouvez enfin pousser un soupir de soulagement ; vous avez réussi ! La plupart des expatriés doivent attendre un peu pour que leurs biens soient expédiés à l’étranger vers leur nouveau pays de résidence. Rattrapez votre sommeil, prenez le temps de vous détendre et explorez votre nouvel environnement. Vous pouvez maintenant vous concentrer sur la construction de votre nouvelle maison et sur votre retour à la vie familiale. Vous aurez besoin de votre énergie pour l’arrivée de vos affaires ; il est bon de faire d’abord le tri des chambres d’enfants. Remplissez ces pièces de choses familières pour qu’ils se sentent plus à l’aise dans leur nouvel environnement. Faites participer les enfants plus âgés et les adolescents au déballage de leurs propres affaires. En leur permettant de décider où vont leurs affaires et de décorer leur propre chambre, ils peuvent développer une certaine excitation et un sentiment de positivité face à leur nouvelle ville. Au milieu de tout le chaos du déménagement, vous pouvez faire revivre un peu de normalité en vous en tenant aux traditions et aux routines de votre ancienne maison. Prenez un repas ensemble, promenez le chien ou partagez un de vos rituels ou traditions familiales. Des routines comme celle-ci aideront votre famille à sentir qu’être ensemble est plus important que d’être dans un endroit précis.