Est-il nécessaire d’isoler sa maison quand on habite dans le sud ?

chambre-combles

L’isolation d’une maison permet non seulement d’économiser sur les dépenses énergétiques, mais également d’accroître le confort des habitants. Explications ! 

L’isolation pour un bon confort

Le confort d’une pièce ultra-sensible à l’action du soleil comme au froid est lié à de nombreux facteurs. Avant même d’envisager le chauffage idéal, il faut s’occuper d’isoler. Assurez-vous d’abord de la performance d’isolation de la structure et des assemblages ou demandez directement les services d’une entreprise experte tel que CTTA, bien que votre maison soit en brique ou en pierre, avec une toiture en bois, en aluminium, en PVC ou en acier. Un muret de soubassement réduit les déperditions basses et assure une meilleure étanchéité. Une ventilation bien conçue dans les combles évite la condensation, source de refroidissement (3 à 6 volumes d’air par heure). Une dalle porteuse et les fondations isolées empêchent d’importantes fuites de calories par le sol. Le choix d’un revêtement approprié fait enfin partie des facteurs à prendre en compte avant de chauffer.

Isoler un comble : quelles solutions ?

Une toiture mal isolée, c’est près de 30 % des déperditions thermiques d’une maison. Il existe deux façons d’isoler un toit : l’isolation thermique par l’intérieur, sous les combles, ou par l’extérieur. Si la première solution est la plus répandue en France, la seconde revient au goût du jour sous l’effet conjugué de la réglementation thermique et des incitations fiscales.
La pose d’une ou deux couches d’isolant est une des méthodes reconnues pour procurer de la chaleur sous un comble par l’intérieur. Il implique la pose de laine de verre, par exemple, qu’il faut associer à un écran de pare-vapeur habillé avec des plaques de plâtre vissées dans les fourrures. Si les fabricants proposent deux modèles d’isolants en laine de verre ou en fibre de polyester, il reste à commander le doublage des murs de façade compatible avec le matériau utilisé et le type de charpente. Pour faciliter la mise en œuvre et garantir l’efficacité du système, vous pouvez consulter la page complète consacré à l’
isolation des combles.

100 % d’avantages

Le meilleur moyen d’apprécier quelque chose est de l’essayer ! Une démonstration par l’intermédiaire d’un constructeur, d’un installateur ou d’amis déjà équipés, vous convaincra sans réserve de l’agrément que peut apporter l’isolation des combles.
D’abord, à l’évidence, les sols, les murs et la toiture sont libérés de toute emprise d’émetteur. Pour le mobilier, aucun emplacement n’est interdit puisqu’il n’y a pas d’occultation possible de l’émission de chaleur, ce qui facilite l’agencement de la maison. La chaleur douce ne se voit pas et ne se sent pas, mais discrètement présente sur toute la surface d’un comble.
Ensuite, le rayonnement limite les accumulations de chaleur en plafond, ce qui permet de chauffer plus aisément et plus confortablement les pièces en hauteur, tels que les combles, la mezzanine ou les « séjours cathédrale ». Enfin, une protection intérieure est à envisager pour conserver un maximum de calories à l’intérieur. Il ne vous reste plus qu’à adopter ce type de chauffage toute l’année.

Les erreurs à ne pas commettre si vous changez vos fenêtres
Location meublée ou SCPI : quel est bon choix ?
3 erreurs à éviter en construisant votre maison