Devenir galeriste : Quelle formation suivre ?

compétences nécessaires pour devenir galeriste

Le métier de galeriste est peu connu, mais largement répandu en France. Tenir une galerie d’art est en effet un travail passionnant. Si vous êtes intéressé par cette carrière, découvrez dans cet article le parcours à suivre pour devenir galeriste ainsi que différentes informations intéressantes sur ce métier.

Les formations pour devenir galeriste

La formation galeriste consiste à faire une école d’art ou une formation en histoire de l’art. C’est le parcours essentiel pour devenir galeriste. Cette formation vous permettra d’acquérir toutes les connaissances autour de l’art ainsi que les bases solides pour exercer le métier en question.  Le site www.aristophil.fr vous propose d’autres informations sur les parcours possibles et la formation art pour travailler dans une galerie d’art.  Vous pouvez également faire un BTS design d’espace ou obtenir une licence en histoire de l’art ou en pro design pour travailler dans le monde de l’art. Il existe également une formation en management du marché de l’art. Le travail d’un galeriste est en étroite collaboration avec les artistes. Il doit ainsi être passionné par l’art afin de nouer des relations privilégiées qui peuvent augmenter la popularité de la galerie. Pour trouver de nouveaux artistes, le galeriste doit également suivre une formation en communication et en technique de vente.

Les compétences nécessaires pour devenir galeriste

Pour devenir galeriste, il faut impérativement maîtriser les bases du marché de l’art. Il faut ainsi une excellente culture artistique et un sens de la curiosité et de l’observation. Une excellente capacité de mémorisation est également requise. Cela facilite grandement l’exercice de ce métier. En outre, la maîtrise d’une ou de plusieurs langues étrangères est recommandée, surtout l’anglais, pour faciliter les échanges avec les clients. Une grande disponibilité et un dynamisme sont également de rigueur pour exercer le métier de galeriste. En tant que commercial, le galeriste doit également avoir le sens de la négociation et du relationnel. En effet, en plus de présenter des œuvres artistiques, les galeristes se chargent également de la promotion de sa galerie et de la vente desdites œuvres. Ils sont ainsi garants du chiffre d’affaires de la galerie et contribuent à accroître la renommée des artistes. Pour ce faire, ils organiser des expositions, invitent des acheteurs et des collectionneurs et animent l’événement. Le galeriste doit ainsi être très polyvalent.

Les perspectives d’évolutions de carrière

Le travail galerie d’art commence généralement par un emploi de simple salarié. Après quelques années d’expérience, le galeriste peut prétendre au poste de directeur de galerie ou ouvrir son propre établissement. Dans ce cas, il faut prévoir la location des locaux qui représentent un investissement assez important. Pour que ce ne soit pas trop pesant, le mieux est de posséder un bon réseau de contacts avant de lancer sa propre affaire. Le galeriste est un spécialiste des vernissages. Pour faire évoluer sa carrière, il peut faire connaître un artiste sur le plan mondial et collaborer avec lui pour ouvrir une galerie aux œuvres exclusives.  L’aboutissement du métier de galeriste reste l’ouverture d’une propre galerie, avec un droit de regard sur les artistes et les œuvres.

La journée des morts au Mexique.
La Piñatas, les origines de cette coutume mexicaine
Comment vendre ses oeuvres d’art sur internet ?