Conseils pratiques pour le “slalom à allure normale” :

Conseils
Encore et toujours la bonne position de conduite.
Une prise d’allure normale, enchaînez sans précipitation vos trois rapports pour stabiliser rapidement votre allure, celle-ci est fonction de vos compétences mais ne doit en aucun cas être excessive, le chrono ne se gagne pas dans le slalom.
Comme pour l’épreuve lente la prise de la 1ère porte est fondamentale, n’hésitez pas à rentrer très tôt dans le slalom, cette attaque vous permettra d’être en avance sur les portes suivantes et autorisera les petites erreurs.
Une allure excessive ou une entrée ratée entraînera soit une coupure des gaz, soit des cônes, soit un style à chier.
Le regard : Ne regardez jamais les cônes, dans le slalom le regard au loin (cône du demi-tour)
Dans le demi-tour anticipez votre trajectoire, la moto bien à l’extérieur, le freinage avant le braquage, le regard porté au début sur le cône et ensuite le plus tôt possible sur le slalom retour. Pour l’embrayage (embrayé/débrayé) c’est au choix en fonction de vos préférences.
Le slalom retour identique à l’ aller, ressortez rapidement du demi-tour (facile si vous appliquez à la lettre les consignes de position de conduite et de placement du regard), enchaînez rapidement vos rapports pour avoir une allure suffisante et stabilisée avant l’ attaque de la première porte.
Vous devez normalement, lors de votre apprentissage, apprendre séparément chaque élément du slalom (slalom, demi-tour, freinage, rétrogradage).Ce qui facilitera l’approche de cet exercice dans son intégralité.
Pour le freinage: précision, efficacité, mais surtout pas de précipitation.
Le slalom vérifie vos compétences en matière de trajectoire, si vous n’avez pas assimilé la position de conduite et le contre braquage 🙁
N’oubliez pas que pour réussir cette épreuve vous devez allier style, rythme et efficacité.