Conseils pour bien choisir son poêle à bois

poêle à bois
Accueil / Immobilier/Travaux / Conseils pour bien choisir son poêle à bois

Publié le : 20 août 20214 mins de lecture

Depuis quelque temps, le chauffage à bois gagne de plus en plus de place dans la vie quotidienne des gens puisque ceux qui les utilisent ont la possibilité d’obtenir un crédit d’impôt pour la transition énergétique. Cependant, même si le choisir est facile pour les spécialistes, cela n’est pas toujours évident pour les simples consommateurs qui désirent suivre la tendance. Pour les aider, ci-après quelques informations qu’ils doivent connaitre avant de se lancer dans l’achat de cet équipement.

Le matériau avec lequel il est conçu

Il existe deux sortes de poêles qui fonctionnent avec du bois : le poêle à bois en fontevoir ce site pour plus d’infos sur cet accessoire, et le poêle en acier. Ils diffèrent l’un de l’autre étant donné que les matériaux avec lesquels ils sont fabriqués ont leurs propres propriétés et leurs avantages. En ce qui concerne le premier, le stockage d’énergie est lent, mais grâce à cela, la restitution est convenable. Il continue même à émettre de la chaleur quand le feu est éteint. Le poêle en acier, quant à lui, possède une meilleure vitesse de chauffe, mais son inertie thermique est faible. Pour ce qui est de leur résistance, ce dernier est le plus résistant puisqu’il présente une épaisseur de 4 mm. Il est donc capable de supporter une chaleur qui peut atteindre jusqu’à 600°C.
Toutefois, il faut souligner qu’ils ont presque la même durée de vie s’ils sont utilisés à bon escient. D’ailleurs, pour assurer leur longévité, il vaut mieux privilégier la fonte dans la résidence principale et l’acier dans la secondaire. Cette différenciation est importante dans la mesure où pour le premier logement, il faut un chauffage d’appoint continu tandis pour le second, il doit être de courte durée.

À découvrir également : A quoi sert une extension de cheminée ?

Le rendement et la puissance du poêle

Le rendement du poêle à bois est le résultat du rapport entre la quantité d’énergie qu’il produit et celle qui sert à chauffer la maison. Il se présente sous forme de pourcentage. En effet, le modèle le plus performant est celui qui a le plus grand pourcentage. En général, cela ne dépasse pas 85% puisque les utilisateurs n’utilisent pas souvent la totalité de l’énergie qu’ils ont à leur disposition. C’est pourquoi il est important de choisir l’appareil de chauffage en fonction de la taille de la pièce à chauffer. D’ailleurs, sa puissance en est également indissociable. À titre d’information, pour une surface de 1m², il faut 0.1 kW d’énergie si l’isolation est bonne et si la hauteur du sous-plafond est de 2,5 m (standard mis en place en France). Cela facilite la circulation de l’air qui est également importante pour la répartition de la chaleur.

À parcourir aussi : Comment bien entretenir son poêle à granulés?

Le foyer et l’émission d’énergie

La diffusion d’énergie peut se faire de deux manières bien distinctes pour les poêles à bois : par rayonnement ou par convection. Pour la première, la chaleur passe par le corps du poêle puis par les murs et le bâti pour se propager dans la pièce. Pour la seconde, l’appareil crée de l’air ambiant et le diffuse par des conduits vers toutes les pièces. Ce sont surtout les modèles à foyer fermé qui sont les plus performants et les plus écologiques puisqu’ils ne nécessitent que très peu de combustibles. En continuant sur le foyer, sa taille influe sur l’autonomie du poêle. En effet, le feu dure plus longtemps si celui-ci est petit tandis qu’il se dissipe très vite s’il est grand. Ainsi, avec un petit foyer, la combustion est plus rapide. En général, l’autonomie de ce modèle de poêle est entre 5 h et 12 h.

Plan du site