Comment remédier aux bleus d’hiver ?

Pendant l’hiver, de nombreuses personnes souffrent des blues hiver. Ces troubles affectifs saisonniers ont pour symptômes la mauvaise humeur, la fatigue, une baisse d’énergie, de l’anxiété, et ils sont habituellement causés par les journées courtes de l’hiver. Pour aider les souffrants à se sentir plus heureux et profiter de tous les bons côtés de l’hiver, il suffit de suivre les conseils des spécialistes de la santé.

Adopter une alimentation saine et changer de menu.

La tonne de pâte à tartiner, c’est bon, mais pas top pour la santé. En hiver, l’organisme a besoin de vitamines, de minéraux, de bons lipides et de protéines pour faire face à la déprime. Il faut des aliments qui permettent de fabriquer de la sérotonine, une hormone qui régule l’humeur. En temps normal, elle est sécrétée via la lumière du soleil, mais en saison hivernale, il faudra user d’une autre stratégie. Au menu, on mise sur des œufs, de la volaille, du poisson, des noix de cajou, du soja, des amandes et de la levure de bière. On abuse de jus de légumes bourrés de vitamines et de tisanes de plantes comme la prêle ou le romarin pour minéraliser son corps. Le froid donne envie de prendre des collations et des aliments ayant parfois une faible valeur nutritive, mais ceux-ci ne font que nous rassasier avec des calories inutiles et des glucides simples. Il faut rechercher plutôt des solutions sensées, comme des pains de blé entier ou des grasses santés fournis par les poissons gras ou les avocats; au lieu de se remplir l’estomac et de se donner envie de faire une sieste, ils apporteront un regain d’énergie et une sensation d’être prêt à entreprendre ses activités à l’extérieur.

Bouger le corps et rehausser l’ambiance.

Le piège en hiver, c’est de rester cloîtré sur son canapé. Il est important de se reposer, mais pas jusqu’à devenir totalement sédentaire. Il faut enfiler ses leggings et filer au cours du yoga, au moins une fois par semaine. Une balade en forêt le dimanche matin, ça oxygène aussi. Pour les amateurs de sports cardio, pourquoi ne pas s’acheter un bon équipement et se rendre au travail en vélo? Il faut bien se couvrir pour se réchauffer vite. Rien de mieux que le sport pour évacuer les pensées négatives et se remplir de belles énergies. Qu’importe l’activité choisie, elle permettra de libérer des endorphines, des neurotransmetteurs qui font du bien au moral. Pour ceux qui veulent se réfugier à l’intérieur pour se protéger du froid, il faut s’assurer que son foyer est heureux et chaleureux Il y a bien des moyens pour cela, que ce soit en décorant, en ajoutant des plantes ou en utilisant l’aromathérapie, qui a fait ses preuves pour améliorer la mauvaise humeur. De fait, un diffuseur d’huiles essentielles apaisantes, comme la lavande, peut aider à améliorer l’humeur et accroître le sentiment de détente.

Démarrer une cure de vitamine D ou partir au soleil.

Certainement en hiver, il manque de lumière. Or ce sont les rayons du soleil qui nous permettent de synthétiser cette fameuse vitamine D. Cette vitamine est très  utile, car elle fixe le calcium et joue un rôle important sur notre moral. Avec peu de lumière du soleil, les carences en vitamine D peuvent être fréquentes. C’est le bon moment pour se faire une cure de vitamine D3 naturelle. Il faut aussi abuser d’aliments tels que les poissons gras, l’huile de foie de morue ou encore les champignons. En plein mois d’hiver, rien de tel que de partir dans un pays où il fait bon vivre au soleil. Sable chaud, cocotiers, faire le plein de lumière réchauffe le cœur. Pas besoin de cure de vitamine D, il suffit d’apprécier cette coupure qui tombe à pic pour éviter le froid hivernal. Et puis, c’est l’occasion de revenir avec une bonne mine et une pêche d’enfer.

Dépression : les symptômes qui doivent vous alerter
5 questions fréquentes sur les assurances vie
La mutuelle santé familiale, comment ça marche ?