Bracelet RFID : Idéal pour vos accès privatifs

bracelet RFID
Accueil / Shopping/Bons plans / Bracelet RFID : Idéal pour vos accès privatifs

Publié le : 05 avril 20199 mins de lecture

La technologie RFID (Radio Frequency Identification), bien qu’assez récente, est aujourd’hui très utilisée dans de nombreux domaines, de la santé à l’événementiel en passant par la surveillance et la sécurité et les paiements virtuels. Parmi les nombreux tags RFID ou radio étiquettes les plus courants figure le bracelet. Faciles à utiliser, efficaces et pratiques, les bracelets RFID connaissent un véritable succès notamment auprès des professionnels qui souhaitent établir un accès privatif à un local professionnel ou un site spécial. Vous comptez, vous aussi, utiliser la technologie RFID pour maîtriser l’accès à vos événements ? Trouvez ci-dessous tout ce qu’il faut savoir pour mener à bien votre projet.

Qu’est-ce que la technologie RFID ?

La technologie est un moyen de sauvegarde et de récupération de données à distance à travers un transfert d’énergie électromagnétique. Ce système de radio-identification est généralement composé d’un lecteur RFID et de radio étiquettes que l’on appelle couramment tags RFID ou transpondeur.

Le lecteur RFID : aussi connu sous le nom de station de base ou interrogateur, le lecteur RFID émet des signaux électromagnétiques vers les tags RFID afin de les activer et les identifier. La fréquence des signaux exprimée en Hz peut varier d’un modèle à un autre. Un ou plusieurs lecteurs RFID peuvent être utilisés selon les besoins de l’usage du système. Le lecteur peut être fixe ou mobile. Les modèles fixes sont généralement posés au niveau des portiques ou des barrières d’entrée. Les modèles mobiles, quant à eux, devront être manipulés pour s’approcher des tags.

Les tags RFID : placés sur les objets ou les personnes à identifier, les tags RFID disposent de puces électroniques ainsi que d’antennes qui interceptent les signaux envoyés par le lecteur. Elles peuvent être passives (utilisable uniquement en mode lecture), semi-passives (alimentées par intervalles réguliers par une source électrique) ou actives (lisibles à distance et alimentées par une source d’énergie). Dans ce dernier cas, ils ne serviront pas uniquement à l’identification, mais pourront aussi contenir des bases de données. Ces tags RFID sont placés sur les bracelets portés par les personnes à identifier comme l’explique la marque Etigo sur son site www.etigo.fr.

Une application hôte installée sur ordinateur peut interagir avec le lecteur et les tags afin de suivre, collecter, traiter et exploiter les informations qu’ils échangent.

Idéal pour la gestion d’un accès privatif

On retrouve la technologie RFID sur de nombreux objets de notre quotidien. Les passeports, les puces sous-cutanées que l’on place sur nos animaux domestiques ou encore les cartes de paiement sans contact et tant d’autres exploitent cette technologie. Au cours des dernières années, de nombreuses entreprises spécialisées œuvrant dans l’événementiel font aussi appel à la radio-identification pour gérer l’accès à leurs événements, inspirées par les portiques d’identification dans les grandes entreprises et les télépéages d’autoroutes. En effet, la RFID s’avère très pratique pour établir un contrôle au niveau des entrées d’un bâtiment ou d’un espace privé. Il suffit de fournir un bracelet RFID à toutes les personnes autorisées à entrer et placer le lecteur au niveau de l’accès. Le lecteur émettra alors un signal dès qu’une personne qui ne porte pas le bracelet événementiel entre dans le portique. Il est aussi possible de placer des barrières automatiques qui s’ouvrent en détectant un tag sur le bracelet et qui, dans le cas contraire, restera fermé. Le tout se fera automatiquement, avec ou sans assistance d’un personnel.

Un contrôle d’accès plus sécurisé et facile à gérer

En choisissant l’usage du bracelet d’identification lors de vos événements, vous profiterez d’une gestion plus simple de l’entrée et des sorties. Vous auriez besoin de moins de personnel pour réaliser le contrôle. Il est même possible de laisser la gestion aux barrières. Seul le suivi à distance via à un ordinateur nécessitera une assistance humaine. Bien sûr, le dispositif sera rapide afin de limiter le plus possible les fils d’attente à l’entrée. Il faut savoir que la technologie RFID permet une identification sans contact. Le lecteur, placé au niveau des portiques ou des barrières à l’entrée, détecte donc automatiquement tout bracelet Tyvek aux alentours. Il ne sera donc pas nécessaire de scanner le bracelet ou de le poser dans un recoin. Le passage en sera largement fluidifié et ne prendra pas plus de quelques secondes par personne. Ce système sera surtout utile lors des événements qui rassemblent un nombre très important de personnes au même endroit. Il sera également adapté aux locaux et aux endroits qui demandent à très haut niveau de sécurité. L’accès à ces endroits sera en effet strictement réservé aux personnes qui portent le bracelet RFID adapté.

Plusieurs choix au niveau du budget

On peut avoir tendance à croire que l’établissement d’un accès par radio-identification coûte très cher. Certes, cela demande un investissement. Toutefois, il faut savoir que le prix des tags est aujourd’hui très abordable. C’est surtout le cas des étiquettes passives à usage unique, semblable à de petits autocollants que l’on pose sur le bracelet ou sur un autre petit gadget. Leurs coûts sont presque dérisoires et elles répondront à vos besoins ponctuels. Vous n’imprimerez alors les étiquettes que lorsqu’un événement nécessitant un accès privatif se tient. Pour les entrées permanentes (locaux professionnels, clubs…), les tags réutilisables sont conseillés. Ils coûtent plus cher que ceux qui sont à usage unique. Toutefois, ils s’utilisent sur une durée plus ou moins longue, selon l’entretien, la batterie et la qualité, et peuvent être passés d’une personne à une autre. Vous ferez donc un investissement à long terme qui sera rentabilisé par les réductions des charges de personnel et, bien sûr, par le niveau de sécurité augmenté de vos locaux privés. N’hésitez pas à jongler sur la fréquence pour faire des économies. Les Tags RFID émettent en effet à différentes fréquences selon le modèle. Ceux qui émettent des ondes à basse fréquence (123 kHz à 125 kHz) sont parfaitement adaptés au contrôle d’accès. Ils sont légers et se posent donc aisément sur un bracelet. Leur portée reste limitée par rapport à ceux qui émettent des ondes à haute fréquence. Cela ne pose pas un réel problème puisque le porteur du bracelet se rapprochera du lecteur en passant au niveau de l’entrée. Il n’aura alors qu’à passer le bracelet devant le lecteur pour entrer.

Une mise en place simple et accessible

La mise en place d’un accès privatif par radio-identification est relativement simple. Les travaux à réaliser dépendront du type d’installation que vous comptez mettre en place. Pour des événements ponctuels, des lecteurs portables placés à l’entrée suffiront. Vous n’auriez pas alors de travaux de modification à réaliser au niveau des infrastructures. Il existe également des barrières amovibles que vous pouvez poser facilement aux points d’accès. Le choix se fera généralement en fonction des contraintes de ces points d’accès. Il en est de même pour les dispositifs d’identification RFID placés de manière permanente. Il sera donc important de bien évaluer vos besoins et d’étudier l’installation le plus adaptée à l’endroit où le dispositif sera installé. Avant de mettre en place votre projet, n’hésitez pas à demander des devis auprès de plusieurs prestataires pour comparer les prix qu’ils proposent pour une même offre. Cela vous aidera à trouver l’offre la plus alléchante tant au niveau de la qualité que du prix.

Plan du site