Ajir, une fondation pour soutenir les initiatives des jeunes en Nord-Pas de Calais

Nord-Pas de Calais
Accueil / Emploi/Formation / Ajir, une fondation pour soutenir les initiatives des jeunes en Nord-Pas de Calais

Publié le : 13 avril 20153 mins de lecture

Si la région du Nord – Pas de Calais est la plus jeune de France, ses jeunes pourtant motivés sont aussi les plus en difficulté. Pour les accompagner et les aider à s’en sortir, AJIR « Avec les Jeunes Impliqués pour Réussir » peut compter sur le réseau et les moyens de ses 5 associations : ARELI Emergence (attribue des bourses d’études supérieures aux meilleurs élèves issus des quartiers ou de l’immigration), ALLIANCES (accompagne à l’emploi des jeunes diplômés issus de l’immigration), E2C Grand Lille (ramène à l’emploi les jeunes décrocheurs scolaires), E.P.A. (initie les scolaires à l’entreprise et à la citoyenneté) et UNIS CITÉ (service civique à disposition de causes d’intérêt général).
Au total, ce sont 95 permanents, 600 bénévoles et 3 000 entreprises d’accueil qui accompagneront cette année plus de 1 800 jeunes et 7 200 élèves.

Mener les jeunes motivés vers la réussite professionnelle

Le Nord – Pas de Calais possède les taux de chômage et d’exclusion les plus importants en France, avec une forte population souffrant d’un manque d’instruction et de soins. Les besoins sont énormes et les financements difficiles. Sur 15 000 « décrocheurs », seuls 1 000 peuvent être accueillis par les E2C (Ecoles de la 2ème chance) de la région. Moins de 1% des scolaires sont sensibilisés à l’entreprise, moins de 1% effectuent un service civique. C’est une jeunesse en berne qui nécessite un accompagnement au quotidien pour sortir de l’exclusion sociale et professionnelle.

Des actions soutenues par un comité de parrainage régional

6 entreprises de la région (AG2R La Mondiale, Caisse d’Epargne NFE, Bonduelle, ID Group, Mobilis et Vilogia) ont accepté d’être fondateurs. Accompagnés d’une trentaine d’entreprises réunies dans un Comité de Parrainage, ils apportent les fonds nécessaires pour amorcer le lancement de la fondation. En parallèle, AJIR entend lancer des collectes de fonds auprès du grand public, des particuliers et des familles ; un dispositif qui viendra renforcer ses diverses actions de communication pour fédérer les acteurs régionaux, susciter des initiatives et des synergies et surtout sensibiliser la société civile et le monde économique à cet enjeu majeur qu’est l’avenir des jeunes.

À découvrir également : Accompagner les jeunes en difficulté scolaire

À parcourir aussi : Le tourisme d’affaires, source de croissance en Nord-Pas de Calais

Plan du site