A quoi servent les équipements de protection individuelle (EPI) ?

vêtements de protection

Un équipement de protection individuelle connu sous le sigle d’EPI est un moyen. Ils sont portés par l’homme et visent à le protéger contre des risques mettant en danger la sécurité et la santé de ce dernier. C’est la définition de EPI selon le Code du travail. Il est du devoir de l’employeur de prendre des mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé de ses travailleurs. Pour se faire, il peut opter pour la mise en place de mesures de protection collective comme les EPI.

Classification des EPI

Les vêtements de protection peuvent être classés en trois catégories. Les catégories dépendent de la gravité du risque auquel le travailleur est exposé. Les équipements de travail de classe 1 couvrent les risques mineurs tandis que les équipements spécifiques de classe 2 sont destinés aux risques plus importants que précédemment. Toutefois, il existe des équipements de sécurité dont la réalisation du risque produit des effets irréversibles, voir-même mortels, sont de classe 3. Le site www.vetementsdetravail.fr permet de savoir plus sur le sujet.

Types d’EPI

Les types de vêtements de travail répondent à des objectifs bien précis. Les EPI peuvent être des lunettes, des casques, des bouchons d’oreille, des gants, des combinaisons, des harnais, des chaussures de protection… Ils permettent de protéger la tête, les oreilles, les yeux et le visage, les voies respiratoires, le corps, les membres inférieurs et les membres supérieurs. Protéger les parties du corps permet d’éviter les accidents de travail menant jusqu’à l’incapacité ou la mort. Afin de mieux choisir les EPI adéquats, une évaluation des risques est réalisée à la demande de l’employeur. L’évaluation des risques tient compte des procédures de travail, des produits utilisés dans l’exercice du métier, de l’aménagement du lieu de travail et des autres facteurs pouvant impacter sur la santé et sécurité des travailleurs.

Rôles des EPI

Les equipement de protection ont été adoptés dans le but de réduire les risques encourus par les salariés lors de l’exercice de leur fonction. En effet, ils assurent une protection efficace contre les risques potentiels. Le fait est de ne pas en porter pourrait engendrer des maladies professionnelles et pourrait même s’avérer mortel pour le travailleur. Quant à l’employeur, il se verrait condamner par la Cour pénale pour avoir délibérément enfreins les prescriptions réglementaires concernant les EPI. Ils doivent être fournis gratuitement et doivent demeurer propriété personnelle et non transmis à une personne à une autre. Dans le cas où ce cas devrait se produire, il est recommandé de procéder à une désinfection et au lavage de l’EPI.

Les équipements de protection individuelle ne permettent pas d’éliminer les dangers mais uniquement de réduire les risques auxquels le travailleur est exposé. Dans une entreprise, une fonction traite le respect des normes en matière d’hygiène, de sécurité, de qualité et d’environnement. Cette fonction peut être amenée à faire l’évaluation des risques et à instaurer un règlement sur le port d’EPI au travail. La sécurité et la santé n’est pas uniquement du ressort de l’employeur, les employés ont aussi leur par de responsabilité.

Se former dans le graphisme : les logiciels à maitriser absolument !
Comment booster les performances de vos équipes commerciales en B2B ?
S’expatrier pour booster sa carrière, bonne ou mauvaise idée ?