7 conseils pour vos premières vacances à vélo

Vous n’avez pas envie de ramper vers le sud avec l’avalanche d’étain ou de faire frire une des dizaines de milliers de sardines ensoleillées sur les plages espagnoles. Ensuite, montez sur votre vélo et partez en vacances à vélo. C’est une façon durable, sportive et réfléchie de voyager. Le vélo est probablement un élément central dans la résolution des problèmes de mobilité quotidiens. Mais la bicyclette peut aussi marquer des points sur le plan écologique en tant que moyen de transport en vacances. Les premières vacances à vélo nécessitent une bonne préparation, une planification précise et une part de curiosité. Grâce aux 7 conseils pour vos premières vacances à vélo, vous pouvez être sûr de passer un moment à la fois stimulant et déstimulant.

Conseil n°1 : précisez l’itinéraire et les destinations de vos vacances à vélo.

Lorsque vous partez en vacances à vélo pour la première fois, vous devez répondre à de nombreuses questions de base. Où voulez-vous aller ? L’Allemagne, est-elle suffisante ? Vous voulez voyager en Europe ? Vous préférez un voyage individuel ou vous souhaitez profiter de l’un des nombreux forfaits proposés par les voyagistes à vélo ? Vous préférez voyager seul ou en groupe ? Pour les débutants en vacances à vélo, il n’est pas mauvais de partir sur des routes bien aménagées ou des pistes cyclables de longue distance dans le pays d’origine. Par exemple, la véloroute Elbe-Mer Baltique, qui traverse le Mecklembourg-Poméranie occidentale, la véloroute d’Altmühltal ou la véloroute du Danube avec ses étapes allemandes. Tous ne sont pas trop raides et montagneux. Consultez les profils des différents itinéraires cyclables longue distance. Ils vous informeront sur l’altitude, le sous-sol et bien sûr la distance des routes principales, où de nombreuses voitures sont en route.

Conseil n°2 : prévoyez suffisamment de temps pour la visite.

Une fois que vous avez choisi l’itinéraire, vous passez à l’étape de planification suivante. Combien de temps pouvez-vous ou voulez-vous prendre pour la visite complète ? Les débutants ont tendance à se surestimer ici. Vous pouvez peut-être gérer une étape d’une longueur de 80 kilomètres, mais vous devez toujours garder un œil sur la distance totale du tour dans les jours qui suivent. Après tout, à quoi bon descendre fièrement de son vélo le soir après 80 km, mais maudire la selle le lendemain matin juste pour la voir ? Divisez les longues étapes en sections et utilisez ce temps pour descendre de votre vélo et explorer les environs.

Conseil n°3 : assemblez soigneusement votre matériel.

Vous n’avez pas à réinventer la roue pour vos premières vacances à vélo. Au contraire, il faut se concentrer sur l’essentiel. Pour un tour à vélo de plusieurs jours, vous devez avoir avec vous les éléments suivants, en plus de votre vélo et de votre casque.

Ce qu’il faut faire sur le vélo

Elle doit être placée dans les sacoches, dont deux étanches sont mieux fixées à l’arrière du vélo. Vous pouvez également utiliser de petites sacoches ou de petits cubes pour structurer vos bagages. Dans ce cas, il est préférable d’utiliser des vêtements fonctionnels, qui sèchent rapidement et empêchent le vent de rouler ou de souffler. Les chaussures de sport sont bonnes pour le cyclisme car elles sont confortables ; les guêtres aident à lutter contre la pluie.

– Vêtements de pluie : veste et pantalon ou poncho, selon ce qui vous convient le mieux.
– Changement de sous-vêtements, vêtements de nuit et de bain, chaussures de bain.
– Trousse de premiers secours à équiper individuellement ou trousse de premiers secours.
– Nourriture pour la journée de visite respective : barres de muesli.
– Aide à la navigation : matériel cartographique ou application de navigation correspondante sur le smartphone.
En plus, de l’argent, une carte d’identité, une carte d’assurance et tout ce dont vous pouvez avoir besoin individuellement.

Conseil n°4 : faites contrôler votre vélo

Vous devez toujours faire vérifier votre vélo sur le plan technique avant vos vacances à vélo. Les éléments les plus importants, surtout la chaîne qui est déjà très sollicitée pendant une longue tournée. Un bon nettoyage avec des soins ultérieurs est un must pour un cycliste consciencieux, pas seulement avant le tour.

Conseil n°5 : planifiez soigneusement votre voyage jusqu’au début de vos vacances à vélo.

Comment se rendre au point de départ de la visite ? Idéalement, vous devriez utiliser le train, de sorte que non seulement vos vacances en tant que telles, mais aussi votre arrivée et votre départ soient durables. Si vous réservez à temps, vous recevrez des offres avantageuses de la part du chemin de fer. Souvent, l’ICE, l’IC et l’EC n’offrent pas la possibilité d’emporter vos vélos, vous êtes donc largement tributaire des trains locaux qui prennent plus de temps. Achetez un ticket qui inclut la place de parking pour le vélo.

Conseil n°6 : rechercher un logement approprié

Sur les pistes cyclables longues distance très fréquentées, vous n’aurez aucun problème pour trouver un logement approprié. De nombreuses pensions et auberges offrent des services spéciaux pour les cyclistes, tels que des abris, des installations de chargement d’outils pour les pédalos ou une salle de séchage pour les vêtements mouillés.

Conseil n°7 : n’oubliez pas la spontanéité.

Avec toute la planification et la préparation, gardez toujours une part de spontanéité. Car il n’y a pas que la météo qui peut étouffer vos projets. Il y a des jours où vos jambes sont lourdes ou que vous n’avez tout simplement pas envie de traverser à vélo l’étape du jour jusqu’à la fin. Alors, suivez votre sentiment et prenez le temps qu’il vous faut. Faites un arrêt imprévu pour une pause plus souvent, levez les pieds, laissez votre âme se balancer. Alors vos premières vacances à vélo ne seront pas les dernières.

4 choses à savoir sur les protéines de musculation
Lithothérapie : 4 choses à savoir sur les pierres de naissance
9 façons créatives de réutiliser les rouleaux de papier