5 questions fréquentes sur les assurances vie

Assurance vie
Accueil / Santé/Beauté / 5 questions fréquentes sur les assurances vie

Publié le : 10 juin 20227 mins de lecture

En matière d’épargne, il existe plusieurs solutions pour faire fructifier son capital. Parmi celles-ci, l’assurance vie est un contrat fiscal intéressant pour l’assureur, mais également pour les bénéficiaires ainsi que les héréditaires. Avant de souscrire à une assurance vie en ligne, découvrez les 5 questions les plus fréquentes afin de mieux connaître tous les astuces et avantages de ce type d’investissement !

1. Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

Les contrats d’assurance vie sont un produit d’épargne à long terme dans lesquels l’assureur verse une rente à l’assuré ; en contrepartie d’emplacement pécuniaire régulier. En effet, tout au long de la vie du contrat d’assurance, l’assuré verse un capital à épargner sur un portefeuille placé auprès de l’assureur. Ce capital bénéficie d’un taux d’intérêt négocié qui a pour objectif de le faire fructifier. Sur le plan fiscal, il est plus intéressant de conserver votre assurance vie pendant 8 années de suite au minimum. En effet, ce délai permet de cumuler suffisamment d’intérêts pour que votre investissement soit rentable. Ensuite, à une date prédéfinie ou au décès de l’assuré, il est possible de récupérer, partiellement ou en totalité, le capital investi.

L’assurance vie présente alors de nombreux avantages. Ce type de contrat vous permet d’épargner tout au long de votre activité professionnelle et de compléter vos indemnités à la retraite. Vous avez également la possibilité de transformer le capital investi en rente viagère. L’avantage pour les bénéficiaires ou les héritiers réside dans le fait que l’assurance vie est considérée comme un patrimoine financier transmissible. Ces derniers jouissent alors d’une fiscalité avantageuse lors de la perception de l’héritage.

2. Qui peut souscrire à un contrat d’assurance vie ?

Dans le principe, la souscription d’une assurance vie en ligne est une excellente solution si vous souhaitez un produit d’épargne pérenne et rentable. En effet, à partir du moment où vous intégrez le marché du travail et que vous percevez des revenus réguliers, vous avez parfaitement la possibilité de commencer à vous constituer un capital. De cette manière, vous faites fructifier vos revenus de façon pérenne, ce qui vous permet d’assurer une protection financière à vos proches en cas de décès. Par ailleurs, l’assurance vie est un excellent moyen d’économiser un capital si vous souhaitez investir dans l’immobilier.

3. Quelles sont les conditions de souscription à une assurance vie ?

Pour la souscription d’une assurance vie, il n’existe aucune condition d’âge. Ainsi, toutes les personnes physiques peuvent posséder un contrat d’assurance vie. Toutefois, les personnes sous tutelle, sous curatelle, ou sous protection judiciaire, ne peuvent souscrire à une assurance que via leurs mandataires. Par ailleurs, la souscription d’un contrat d’assurance vie est relativement souple, car, dans la mesure où il s’agit d’un produit d’épargne, et non de prévoyance, il n’y a aucune obligation de fournir un questionnaire médical.

4. Comment choisir une assurance vie en ligne ?

Il est important de bien choisir une assurance, que ce soit par l’intermédiaire d’un courtier, une banque, assurance où est une association d’épargnants. Pour cela, il est fondamental de connaître les différents types de contrats d’assurance vie afin de choisir celui qui correspond le mieux à vos capacités d’épargne, à votre profil d’épargnant ainsi qu’à votre projet d’investissement. Le contrat monosupport en euro est un contrat d’épargne qui ne présente pas beaucoup de risques financiers. Votre capital est alors rentabilisé et les intérêts acquis le sont définitivement. Tandis que le contrat multisupport vous permet de réaliser des versements qui sont investis sur des produits boursiers tels que des actions, des obligations ou encore des SICAV. Ce type de contrat d’assurance vie présente certains risques financiers, mais l’investissement est plus rémunérateur.

5. Comment récupérer l’argent d’une assurance vie ?

Si vous souhaitez récupérer le maximum de capital accumulé sur votre contrat d’assurance vie, dans ce cas, commencez à épargner le plus tôt possible dans votre vie active. Par exemple, les assurances vie disponibles sur le site maif.fr vous permettent de vous constituer un capital de façon progressive. Par ailleurs, il est important de bien garder à l’esprit que, tant que vous ne faites aucun rachat partiel de votre assurance vie, votre capital investi est entièrement exonéré d’impôts sur le revenu. Ainsi, si vous souhaitez bénéficier d’une fiscalité de rachat d’assurance avantageuse, il est préférable de patienter 8 années révolues à partir de la date de souscription de votre contrat d’assurance vie avant de récupérer l’argent de votre épargne.

Les points essentiels à retenir : l’assurance vie est une solution d’épargne à long terme et de capitalisation de votre investissement qui reste très intéressante sur le plan fiscal. Elle vous permet de protéger votre famille en cas de décès, ou de vous constituer une rente viagère afin de compléter vos indemnités de retraite. Ouverte à toutes les personnes physiques, l’assurance vie est un excellent moyen de fructifier vos d’économie de façon souple et fiable.

Plan du site