5 conseils avant d’acheter une maison

Après des mois et des mois de recherche, vous avez enfin trouvé la propriété dont vous rêviez. Ne ratez pas la vente en faisant une erreur de débutant.

1. Obtenez de bons conseils juridiques .

On ne saurait trop insister sur l’importance d’obtenir des conseils juridiques solides lors de l’achat d’un bien immobilier. Un bon transporteur ou un bon avocat peut vous signaler de sérieux problèmes concernant la propriété qui pourraient faire échouer la vente, notamment :.

  • Ajouts ou rénovations illégales de bâtiments qui pourraient être supprimés ou dont la mise à jour serait coûteuse
  • Complications liées aux titres de propriété existants et à la propriété légale de la propriété
  • Problèmes potentiels liés aux clauses de PLU et aux frais
  • Les réglements sur la propriété en ce qui concerne le zonage et/ou les développements futurs de la zone qui pourraient sérieusement affecter la valeur de la propriété. Votre représentant juridique examinera également le contrat de vente et le contrat d’hypothèque pour s’assurer que ces documents juridiquement contraignants protègent vos intérêts.

2. Faites les diagnostics immobiliers

Si vous envisagez sérieusement de vendre un bien immobilier, vous devrez organiser une inspection professionnelle du bâtiment pour vérifier les défauts structurels, les infestations de parasites, l’humidité, l’amiante et les problèmes de plomberie ou de câblage. Mais avant d’arriver à ce stade, vous devrez procéder à votre propre inspection de la propriété. Et bien que votre réaction émotionnelle à la maison soit importante, vous devez réfléchir attentivement à ses problèmes potentiels. Il existe des moyens essentiels pour repérer un citron, tels que :.

  • Cherchez en haut et en bas l’humidité et la moisissure. Recherchez des taches de peinture fraîches qui pourraient cacher le problème et vérifiez les plinthes et les plafonds.
  • Recherchez les problèmes structurels tels que les plafonds affaissés, les cadres de porte ou de fenêtre inégaux et le flambage des murs.
  • Testez tous les robinets et voyez combien de temps il faut pour que l’eau chaude passe, et vérifiez le chauffe-eau.
  • Demandez-vous : est-ce une maison économe en énergie ? Nous savons tous combien les factures peuvent être coûteuses.
  • Ne sous-estimez pas les tarifs des conseils et les frais de copropriété. Renseignez-vous avant de poursuivre.

3. Evaluez votre budget

Il est essentiel de connaître votre pouvoir d’emprunt avant de faire une offre ou une proposition sur un bien immobilier. En discutant avec différents prêteurs, en examinant les taux d’intérêt et en étudiant les possibilités d’ajout de produits (tels que les facilités de redéploiement, les comptes de compensation et les congés de remboursement), vous pouvez déterminer le montant que vous pouvez réellement emprunter. Tenez toujours compte de vos frais courants de propriétaire et de votre capacité à gérer les remboursements immobiliers à l’avenir. L’obtention d’une préautorisation de prêt vous permettra de garder une longueur d’avance sur le dossier d’achat. Il existe des calculateurs en ligne utiles qui peuvent vous aider à estimer les remboursements, à comparer les prêts et à évaluer votre pouvoir d’achat global.

4. Obtenez une évaluation précise

On sait que de nombreuses ventes échouent en raison d’une évaluation immobilière inexacte. Cette situation devient particulièrement précaire si vous vous êtes engagé à acheter aux enchères ou avez signé un contrat inconditionnel et que le prêteur choisi évalue le bien à un prix inférieur à celui que vous avez payé. Cela pourrait signifier devoir emprunter plus que ce que vous aviez prévu. Faites toujours appel à un évaluateur agréé si vous vous procurez votre propre évaluation.

5. Pensez à un agent immobilier

L’achat de biens immobiliers peut être un jeu de négociation. Si vous n’êtes pas à l’aise pour faire des offres de vente, enchérir aux enchères ou négocier des conditions de règlement, il peut être judicieux d’engager un agent acheteur. En plus de trouver des biens, les agents acheteurs sont experts dans l’évaluation des propriétés à vendre et dans la négociation des conditions d’achat. Une autre solution consiste à faire appel à un ami ou à un membre de la famille en qui on a confiance.